NOUVELLES !
Accueil / Conseil Municipal / Ressources

Ressources

Ressources … vous avez dit « ressources » ?

J’ai déjà eu l’occasion de le dire dans un précédent article, nul, étant conseiller municipal, adjoint, ou à fortiori Maire, ne peut prétendre exercer son mandat, et se dire apolitique (1)

C’est bien pourquoi je revendique ici le droit d’exprimer clairement mon opposition à certains choix faits par l’exécutif national, d’autant qu’ils ont ou auront certainement des conséquences significatives sur la vie de notre commune …

2017 a vraiment été une année électorale : présidentielles, législatives et bientôt sénatoriales …

Un nouveau « parti », un nouveau Président ont reçu des Français le mandat de diriger le pays, et d’y mettre en place des mesures que tous espèrent aller dans le sens de l’intérêt général.

Eh bien ! Cela commence très fort !

Vous en avez certainement entendu parler, mais à la diminution des APL de 5€, à la hausse de la CSG pour les retraités, …, viennent s’ajouter des décisions qui vont mettre plus d’une commune en sérieuse difficulté. Qu’on en juge :

  • Diminution drastique du nombre d’emplois aidés, à hauteur de 50% :
    Bon nombre d’emplois communaux sont tenus par des personnes soumises à ce type de contrats (CUI, CAE). Au 01/01/2017, Baccarat en emploie 8…
    A noter que dans de nombreux cas il s’agit de personnel ATSEM, ou Auxiliaire de vie scolaire, dont le « non renouvellement » va poser de sérieux problèmes dans les écoles concernées, et, plus grave, aux enfants handicapés scolarisés.
    Sans parler, mais c’est évident, des conséquences néfastes sur l’emploi, pour des personnes en situation de totale précarité !
    (Voir cet édito du Huffington Post)
  • Exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des foyers :
    On  pourrait se féliciter de la générosité de cette mesure prise par Macron.
    Sauf qu’elle ne lui coûte guère, en fait, puisqu’elle ne prive que les communes, dont c’est une des principales ressources !
    Ainsi, à Baccarat, la taxe d’habitation, seule, représente près de 20% des recettes ! Cet « impôt » étant en fait payé par +/- la moitié des foyers fiscaux de Baccarat.
    On nous assure que cette exonération serait compensée par l’Etat. On peut l’espérer, mais cette compensation ne se trouvera pas « sous le sabot d’un cheval » …
    D’ores et déjà c’est 300 millions d’euros (DETR : Dotation d’équipement des territoires ruraux,  FSIL : Fonds de soutien à l’investissement local …), destinés principalement aux communes rurales (dont nous faisons partie), qui disparaissent des budgets des communes en 2017 !

Bref, la ponction est d’importance, et le remède bien amer !

Il ne nous reste qu’à espérer que Baccarat n’ait pas à trop en souffrir, car dans ce cas, les choix de certain(e)s en mai pourraient bien s’avérer moins pertinents …

 

 

1) Définition de « apolitique » par Larousse : Qui se place en dehors de la politique, qui ne s’occupe pas de politique.

A propos de Florent MARULAZ

Voir aussi

ego nobody

Du respect … des règles

DES RÈGLES … PAS TRÈS DROITES ! J’ai souvent fait part de mes questions, de mes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Praesent justo luctus venenatis tempus nec adipiscing